Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 09:42
EN Hommage à Pierre LABAT

Il y a 60 ans disparaissait Pierre Labat au cours d'une plongée sous-marine au large de Toulon.

En sa mémoire, et en souvenir des romans Signe de Piste qu'il nous a laissé en héritage passionnant : Conrad, Le Manteau Blanc, 2 Rubans Noirs, Le Merveilleux Royaume,

jeuxdepiste grâce au travail de documentaliste et de recherche de Christian Floquet, se devait d'offrir à ses lecteurs un article exceptionnel ainsi qu'une biographie complète de cet auteur-avocat-plongeur-chef de troupe-artiste et être lumineux dont Delahaye vient de rééditer Le Manteau Blanc.

En Hommage à Pierre Labat

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Bravo pour cet hommage qui m'apprend énormément de détails sur Pierre Labat ! Je cherche depuis longtemps le film de Georges Ferney. Sauriez-vous me dire s'il en existe une copie numérisée ? Encore merci.
Répondre
F
Bravo pour cet hommage qui m'apprend énormément de détails sur Pierre Labat ! Je cherche depuis longtemps le film de Georges Ferney. Sauriez-vous me dire s'il en existe une copie numérisée ? Encore merci.
Répondre
F
Je vous confirme que Paul était de la 131ème Paris. Militaire de carrière, il a été tué en Algérie en 1956, à l'âge de trente ans. Je puis vous donner des éléments d'ordre biographique si cela vous intéresse. Transmettez mes cordiales salutations ainsi que mes coordonnées à Yves Thollot et à Philippe de Guillebon qui l'ont bien connu.
Répondre
F
Félicitations à M. Floquet pour cette étude très documentée sur Pierre Labat. Neveu et filleul de Paul Pergola, je lui signale qu'un grand nombre des clichés utilisés ont été réalisés par Paul Pergola avec son rolleicord 6x6 (lors du camp de la 3ème Tarbes à Beynac) : j'en détiens les négatifs ! Cordialement, E. Féau
Répondre
C
Merci beaucoup Monsieur Etienne Féau. Sachez que je suis très touché par votre commentaire. Dans cet hommage rendu à Pierre Labat il aurait était impossible de passé sous silence Monsieur Paul Pergola qui je crois savoir (si mes renseignements sont exact) fit partie de la 131ème Paris dans les années trente. Troupe scoute dont fit également partie un certain Pierre Lamoureux plus connu en littérature sous le pseudonyme de Jean-Louis Foncine.
Encore mille merci pour votre commentaire
Très cordialement
Christian FLOQUET
M
Je transmets à Christian Floquet votre commentaire, Nul doute qu'il sera touché de votre attention.
Merci
A
IMPRESSIONNANT, PASSIONNANT, EMOUVANT...

Ce sont les trois mots qui me viennent à l'esprit à la lecture de ce long et très documenté texte sur Pierre Labat.


Une vie brève. Mais si riche et si remplie : héros de la Seconde Guerre mondiale, chef scout intrépide et aimé de ses garçons (leurs témoignages sont émouvants, toujours ; poignants, parfois), pionnier de la plongée (on tremble rétrospectivement quand on imagine les conditions techniques des plongées ''à la bouillotte'' !), écrivain fulgurant, avocat ''de la veuve et de l'orphelin'', etc.


Il fut le Mozart de la Jeunesse, comme lui mort trop jeune.


Bravo à toi, Christian, d'avoir rassemblé ces éléments de vie, ces documents rares et précieux, et tous ces témoignages précieux...

60 ans après sa dernière plongée aux "Deux Frères", Pierre Labat est toujours bien vivant.

Merci à toi.

Avec toute mon amitié.

Alain
Répondre